Les cellules gliales entériques : source de 15d-PGJ2 impliquée dans le contrôle des fonctions de la barrière épithéliale intestinale et dans la survie neuronale

Des études récentes suggèrent que les cellules gliales entériques (CGE) ont un rôle essentiel dans les fonctions de la barrière épithéliale intestinale (BEI) et dans la survie neuronale, les effets des CGE étant souvent associés à la libération de facteurs gliaux. Dans ce contexte, ce travail de thè...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Mahé Maxime (Auteur)
Collectivités auteurs : Université de Nantes 1962-2021 (Organisme de soutenance), Nantes Université Pôle Santé UFR Médecine et Techniques Médicales Nantes (Autre partenaire associé à la thèse), École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers (Ecole doctorale associée à la thèse)
Autres auteurs : Lardeux Bernard (Directeur de thèse), Bach-Ngohou Botum Kalyane (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Les cellules gliales entériques : source de 15d-PGJ2 impliquée dans le contrôle des fonctions de la barrière épithéliale intestinale et dans la survie neuronale / Maxime Mahé; sous la direction de Bernard Lardeux, Kalyane Bach-Ngohou
Publié : [S.l.] : [s.n.] , 2012
Accès en ligne : Accéder à la ressource
Note de thèse : Reproduction de : Thèse de doctorat : Médecine. Biologie-Médecine-Santé. Biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, Physiologie et nutrition : Nantes : 2012
Sujets :
Documents associés : Reproduction de: Les cellules gliales entériques