Aspect angiographique et efficacité de l'embolisation des artères utérines chez 32 patientes avec suspicion échographique de fistule artério-veineuse utérine

Introduction : La fistule artério-veineuse utérine (FAVU) est une pathologie rare du post-partum secondaire et du post-abortum, de diagnostic difficile en écho-doppler. L'artériographie permet son diagnostic définitif et le traitement endovasculaire. Les objectifs sont d'évaluer l'inc...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Gilbert Alizé (Auteur)
Collectivités auteurs : Université de Nantes (Organisme de soutenance), Université de Nantes -- Unité de Formation et de Recherche de Médecine et des Techniques Médicales (Organisme de soutenance)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Aspect angiographique et efficacité de l'embolisation des artères utérines chez 32 patientes avec suspicion échographique de fistule artério-veineuse utérine / Alizé Gilbert; sous la direction de Arthur David
Publié : 2019
Description matérielle : 1 vol. (66 f.)
Note de thèse : Thèse d'exercice : Médecine. Radiodiagnostic et imagerie médicale : Nantes : 2019
Sujets :
Documents associés : Reproduit comme: Aspect angiographique et efficacité de l'embolisation des artères utérines chez 32 patientes avec suspicion échographique de fistule artério-veineuse utérine
Description
Résumé : Introduction : La fistule artério-veineuse utérine (FAVU) est une pathologie rare du post-partum secondaire et du post-abortum, de diagnostic difficile en écho-doppler. L'artériographie permet son diagnostic définitif et le traitement endovasculaire. Les objectifs sont d'évaluer l'incidence des FAVU chez 32 patientes traitées par embolisation des artères utérines (EAU) pour une forte suspicion échographique et d'évaluer l'efficacité, la sécurité et l'impact sur la fertilité de l'EAU. Matériel et méthodes :32 patientes ont été incluses rétrospectivement pour une anomalie vasculaire myométriale échographique suspecte de FAVU traitée par EAU. Chaque artériographie a été relue et assignée à un stade en fonction de l'intensité de l'anomalie vasculaire, le stade ultime correspondant à celui de FAVU. L'efficacité clinique, le succès technique et l'impact sur la fertilité ont été recueillis. Résultats : Une FAVU est confirmée en artériographie chez seulement 6 patientes (18,7%). La confrontation des données du doppler pelvien chez les patientes avec et sans FAVU confirmée, ne retrouve pas de différence évidente. L'efficacité clinique de l'EAU seule et du traitement combiné est de 100%. Le succès technique de l'EAU est de 100%. Une majorité de patientes (82,5%) a mené un projet de grossesse à terme ou est actuellement enceinte, et ce de façon spontanée. Conclusion : La FAVU est une pathologie rare constituant vraisemblablement le stade ultime de l'évolution de rétentions trophoblastiques hypervasculaires prolongées en post-partum et en post-abortum. Nous évoquons la possibilité de faciliter l'accès à l'EAU chez ces patientes à haut risque hémorragique, traitement efficace et peu délétère sur la fertilité ultérieure.
Notes : Autre(s) contribution(s) : Eric Frampas (Président du jury)
Bibliographie : Bibliogr. f. 58-63, 77 réf.