La controverse sur l'étage danien dans la fixation de la limite entre terrains crétacés et tertiaires : émergence de la notion de limite dans la géologie du XIXème siècle

L étude de la controverse sur la limite des terrains crétacés et tertiaires, plus particulièrement la place à donner aux terrains daniens, révèle l évolution de la géologie au cours du XIXème siècle. D un champ d étude descriptif et classificatoire, elle devient histoire de la vie à la surface de la...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Dreyer Françoise (Auteur)
Collectivités auteurs : Université de Nantes (Organisme de soutenance), École doctorale Sociétés, temps, territoires (Ecole doctorale associée à la thèse), Centre François Viète (Laboratoire associé à la thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : La controverse sur l'étage danien dans la fixation de la limite entre terrains crétacés et tertiaires : émergence de la notion de limite dans la géologie du XIXème siècle / Françoise Dreyer; sous la direction de Stéphane Tirard et de Gabriel Gohau
Publié : 2017
Accès en ligne : Accéder à la ressource
Note sur l'URL : Accès au texte intégral
Note de thèse : Thèse de doctorat : Epistémologie, Histoire des sciences et des techniques : Nantes : 2017
Sujets :
...
Description
Résumé : L étude de la controverse sur la limite des terrains crétacés et tertiaires, plus particulièrement la place à donner aux terrains daniens, révèle l évolution de la géologie au cours du XIXème siècle. D un champ d étude descriptif et classificatoire, elle devient histoire de la vie à la surface de la Terre. En 1822, la description du bassin de Paris par Cuvier et Brongniart où chaque couche est caractérisée par la nature des roches et ses fossiles, devient le modèle de référence qui montre entre craie et terrains tertiaires une discontinuité lithologique, stratigraphique et paléontologique. C est en termes d appartenance à l une ou l autre que se pose le problème du calcaire de Faxe décrit par Forchhammer au Danemark en 1825 et du calcaire pisolithique en France en 1836, attribués aux terrains tertiaires par leurs descripteurs et à la craie par les théoriciens. La controverse qui se développe alors sur la position de ces terrains rassemblés en 1846 sous le nom d étage danien par Desor, révèle deux changements profonds dans la pensée géologique du XIXème siècle : d une part, le changement du cadre de pensée où la représentation spatiale des couches devient temporelle ; d autre part, l opposition catastrophisme-transformisme d où émerge la notion de limite en stratigraphie et qui trouvera son épilogue avec la démonstration de la non-existence des générations spontanées. Le critère d extinction est proposé en 1878 par Cope pour définir une limite. Ainsi caractérisée, la limite Crétacé-Tertiaire devient un évènement dramatique affectant la surface de la Terre entière, sans plus aucun parfum religieux et idéologique. La géologie est devenue une science historique.
The study of the controversy on the boundary of Cretaceous and Tertiary formations, more specifically the place given to Danian, reveals the evolution of geology through the nineteenth century. From a descriptive and classificatory practice of science, geology becomes an history of life on Earth. In 1822 the description of Paris Basin by Cuvier and Brongniart, in which each layer is characterized by the nature of its rocks and fossils, becomes the reference model. It shows, between chalk and tertiary formations, a lithological, stratigraphic and paleontological discontinuity. The limestone of Faxe described by Forchhammer in 1825 in Denmark and the pisolithic limestone in France in 1836 were first discussed in terms of an association either to chalk or to Tertiary formations. The original discoverers associated them to Tertiary formations, whereas theorists associated them to chalk. The controversy which develops about these formations, gathered by Desor in 1846 under the name of Danian stage, reveals two profound changes in the manner geology is thought: firstly, geology shifted from a spatial representation to a temporal representation of the layers; secondly, the opposition of transformism to catastrophism, which the notion of boundary in stratigraphy stemmed from, meets with its end with the demonstration that spontaneous generation does not exist. The criterion of "extinction" is proposed in 1878 by Cope to define a boundary. Thus characterized, the Cretaceous-Tertiary boundary becomes the hallmark of a dramatic event affecting the entire surface of the Earth, with no more any religious and ideological perfume. Geology had become a kind of historical science.
Variantes de titre : The controversy about Danian in the context of the boundary between cretaceous and tertiary formations : emergence of the notion of boundary in the 19th century geology
Notes : Titre provenant de l'écran-titre
Ecole(s) Doctorale(s) : École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers)
Partenaire(s) de recherche : Centre François Viète (Laboratoire)
Autre(s) contribution(s) : Gilles Cuny (Président du jury) ; Gaston Godard, Pierre Savaton, Philippe Taquet (Membre(s) du jury)
Configuration requise : Configuration requise : un logiciel capable de lire un fichier au format : application/pdf