La théorie de Wegener sur la dérive des continents en France jusqu'en 1966 : critiques, soutiens, oubli

En 1912, le météorologue allemand Wegener expose une théorie fondée sur une nouvelle conception du globe terrestre : les continents, flottant sur une couche plus fluide, sont mobiles à la surface du globe. Autrefois réunies en un continent unique, les masses continentales se sont séparées par le jeu...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Le Vigouroux Philippe (Auteur)
Collectivités auteurs : Université de Nantes (Organisme de soutenance), École doctorale Sociétés, temps, territoires (Ecole doctorale associée à la thèse), Université Bretagne Loire (Autre partenaire associé à la thèse), Centre François Viète (Laboratoire associé à la thèse)
Autres auteurs : Tirard Stéphane (Directeur de thèse), Gohau Gabriel (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : La théorie de Wegener sur la dérive des continents en France jusqu'en 1966 : critiques, soutiens, oubli / Philippe Le Vigouroux; sous la direction de Stéphane Tirard et de Gabriel Gohau
Publié : 2018
Accès en ligne : Accéder à la ressource
Note sur l'URL : Accès au texte intégral
Note de thèse : Thèse de doctorat : Epistémologie, histoire des sciences et des techniques : Nantes : 2018
Sujets :
>