La révolution des esclaves : Haïti, 1763-1803

La 4e de couverture indique : "Au XVIIIe siècle, Saint-Domingue est le fleuron de l'empire colonial français. Dans cette société composite, les inégalités sont criantes. Attachés au maintien du système esclavagiste, les planteurs blancs souhaitent une plus grande autonomie de la colonie. L...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Gainot Bernard (Auteur)
Format : Livre
Langue : français
Titre complet : La révolution des esclaves : Haïti, 1763-1803 / Bernard Gainot
Publié : Paris : Vendémiaire , DL 2017
Description matérielle : 1 vol. (285 p.)
Collection : Le temps de la guerre
Sujets :
LEADER 03005cam a2200445 4500
001 PPN199366241
003 http://www.sudoc.fr/199366241
005 20190930095400.0
010 |a 978-2-36358-259-1  |b br.  |d 22,50 EUR 
033 |a http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb452193659 
035 |a (OCoLC)979415427 
035 |a FRBNF452193650000004  |z FRBNF45219365 
073 1 |a 9782363582591 
100 |a 20170314h20172017k y0frey0103 ba 
101 0 |a fre 
102 |a FR 
105 |a b a 000yy 
106 |a r 
181 |6 z01  |c txt  |2 rdacontent 
181 1 |6 z01  |a i#  |b xxxe## 
182 |6 z01  |c n  |2 rdamedia 
182 1 |6 z01  |a n 
183 1 |6 z01  |a nga  |2 rdacarrier 
200 1 |a  La révolution des esclaves  |e Haïti, 1763-1803  |f Bernard Gainot 
210 |a Paris  |c Vendémiaire  |d DL 2017 
215 |a 1 vol. (285 p.)  |c cartes, couv. ill. en coul.  |d 20 cm 
225 2 |a  Le temps de la guerre 
339 |a Les fils d'esclaves affranchis investissent les fonctions militaires, devenues seule voie d'ascension sociale. En 1789, ils entrent dans une phase de conflit ouvert avec les planteurs blancs, inaugurant plus d'une décennie de terribles violences. Ce chaos cessera avec l'indépendance de l'île, en 1804, mais aura laissé des séquelles dans le paysage politique et l'identité haïtienne. ©Electre 2017 
320 |a Notes bibliogr. en fin d'ouvrage 
330 |a La 4e de couverture indique : "Au XVIIIe siècle, Saint-Domingue est le fleuron de l'empire colonial français. Dans cette société composite, les inégalités sont criantes. Attachés au maintien du système esclavagiste, les planteurs blancs souhaitent une plus grande autonomie de la colonie. Les libres de couleur , fils d'esclaves affranchis, interdits d'égalité politique, investissent quant à eux les fonctions militaires, devenues une voie privilégiée d'ascension sociale. Les esclaves, enfin, sont prêts à la rébellion. Avec les bouleversements de 1789, ces intérêts contradictoires entrent dans une phase de conflit ouvert, inaugurant plus d'une décennie de terribles violences. Viols, pillages, massacres, incendies participent, de part et d'autre, d'une stratégie réfléchie dont la finalité est l'anéantissement total du camp adverse. Ce chaos perdurera jusqu'à l'accession de l'île à l'indépendance, en 1804. Sur le long terme, ces affrontements paroxystiques et cette décomposition de la société ont laissé des séquelles dans le paysage politique et l'identité haïtienne, jusqu'à aujourd'hui." 
410 | |0 174473079  |t  Le temps de la guerre  |x 2269-7659 
607 |3 PPN027324257  |a Haïti  |z Jusqu'à 1791  |2 rameau 
607 |3 PPN027324265  |a Haïti  |z 1791-1804 (Révolution)  |2 rameau 
700 1 |3 PPN030332427  |a Gainot  |b Bernard  |f 1947-....  |4 070 
801 3 |a FR  |b Electre  |c 20170329  |g AFNOR 
801 3 |a FR  |b Abes  |c 20170627  |g AFNOR 
801 0 |a FR  |b FR-751131015  |c 20170224  |g AFNOR  |2 intermrc 
979 |a LET 
930 |5 441092102:588811572  |b 441092102  |j u 
998 |a 781988