Insuffisance cardiaque aiguë au CHU de Nantes : parcours de soins et morbi-mortalité à 3 mois au cours de 2 périodes

L'insuffisance cardiaque aiguë (ICA) est une pathologie grave avec une mortalité élevée et un taux très important de réhospitalisations. Il apparaît nécessaire de faire évoluer sa prise en charge afin d'améliorer le pronostic des patients tout en contrôlant les coûts et en préservant la qu...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Thébault Olivier (Auteur)
Collectivités auteurs : Université de Nantes (Organisme de soutenance), Université de Nantes -- Unité de Formation et de Recherche de Médecine et des Techniques Médicales (Organisme de soutenance)
Autres auteurs : Trochu Jean-Noël (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Insuffisance cardiaque aiguë au CHU de Nantes : parcours de soins et morbi-mortalité à 3 mois au cours de 2 périodes / Olivier Thébault; sous la direction de Jean-Noël Trochu
Publié : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 2016
Accès en ligne : Accéder à la ressource
Note de thèse : Reproduction de : Thèse d'exercice : Médecine. Cardiologie et maladies vasculaires : Nantes : 2016
Sujets :
Documents associés : Reproduction de: Insuffisance cardiaque aiguë au CHU de Nantes
Description
Résumé : L'insuffisance cardiaque aiguë (ICA) est une pathologie grave avec une mortalité élevée et un taux très important de réhospitalisations. Il apparaît nécessaire de faire évoluer sa prise en charge afin d'améliorer le pronostic des patients tout en contrôlant les coûts et en préservant la qualité des soins délivrés. Nous proposons une analyse descriptive du parcours de soins, des caractéristiques générales et de la morbi-mortalité à 3 mois dans l'ICA. Matériel et Méthodes : Nous avons réalisé une étude observationnelle, prospective et monocentrique au CHU de Nantes, en incluant de manière consécutive les patients hospitalisés pour ICA dans les services de cardiologie au cours de deux périodes de 8 semaines. Les caractéristiques globales et des données spécifiques au parcours de soins étaient recueillies. Un suivi à 3 mois était réalisé. Notre critère d'évaluation principal était un critère combiné associant mortalité totale et réhospitalisation(s) non programmée(s) pour cause cardiovasculaire à 3 mois. Résultats : Le critère combiné mortalité totale ou réhospitalisation(s) non programmée(s) pour cause cardiovasculaire concernait 28,9 % des patients. L'insuffisance cardiaque chronique (OR=2,25 ; p=0,01), la réhospitalisation précoce (< 1 an) (OR=2,18 ; p=0,01), l'insuffisance rénale (OR=2,77 ; p=0,001) et le choc cardiogénique (OR=2,49 ; p=0,04) étaient identifiés comme des facteurs de risque de ce critère. La réadaptation cardiovasculaire apparaissait comme un facteur protecteur (OR=2,14 ; p=0,03). Conclusion : La sortie d'hospitalisation est une période à haut risque pour les insuffisants cardiaques avec une morbi-mortalité précoce élevée. L'optimisation de l'offre de soins doit permettre d'identifier les patients à haut risque et de leur proposer une prise en charge post-hospitalière spécifique.
Configuration requise : Un logiciel capable de lire un fichier au format PDF
Bibliographie : Bibliogr. 39 réf.
Reproduit comme : La thèse papier est la seule version officielle