Traitement endovasculaire de l'hémoptysie artérielle pulmonaire d'origine tumorale : faisabilité, efficacité et suivi à moyen terme des stents couverts

Objectifs : Evaluer la faisabilité, l'efficacité et le suivi à moyen terme du stenting de l'artère pulmonaire (SAP) dans le traitement de l'hémoptysie artérielle pulmonaire (HAP) d'origine tumorale. - Matériels et méthodes : Etude rétrospective monocentrique réalisée de septembre...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Volpi Stéphanie (Auteur)
Collectivités auteurs : Université de Nantes (Organisme de soutenance), Université de Nantes -- Unité de Formation et de Recherche de Médecine et des Techniques Médicales (Organisme de soutenance)
Autres auteurs : Liberge Renan (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Traitement endovasculaire de l'hémoptysie artérielle pulmonaire d'origine tumorale : faisabilité, efficacité et suivi à moyen terme des stents couverts / Stéphanie Volpi; sous la direction de Renan Liberge
Publié : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 2016
Accès en ligne : Accéder à la ressource
Note de thèse : Reproduction de : Thèse d'exercice : Médecine. Radiodiagnostic et imagerie médicale : Nantes : 2016
Sujets :
Documents associés : Reproduction de: Traitement endovasculaire de l'hémoptysie artérielle pulmonaire d'origine tumorale
Description
Résumé : Objectifs : Evaluer la faisabilité, l'efficacité et le suivi à moyen terme du stenting de l'artère pulmonaire (SAP) dans le traitement de l'hémoptysie artérielle pulmonaire (HAP) d'origine tumorale. - Matériels et méthodes : Etude rétrospective monocentrique réalisée de septembre 2010 à juillet 2015. Vingt-et-un patients présentant une HAP tumorale diagnostiquée par angioscanner thoracique ont bénéficié de la pose d'un stent couvert. - Résultats : Le succès technique était obtenu dans 90% des cas. Une artério-embolisation bronchique (EAB) était associée dans huit cas (38%). Un patient est décédé en cours d'intervention d'hémoptysie massive. L'arrêt immédiat et prolongé de l'hémoptysie était obtenu dans 75% des cas. Sept patients ont présenté une récidive ; 5 ont été traités avec succès par reprise endo-vasculaire. La mortalité à 30 jours était de 10% et la médiane de survie à 5,5 mois. 76% des patients stentés ont pu débuter ou poursuivre un traitement anti-tumoral. Parmi les 16 patients suivis en imagerie, un thrombus intra-stent était observé chez 5 patients, mais 2 seulement étaient occlusifs. Une cavitation du parenchyme exclu attribuable au geste était visible chez 3 patients traités par SAP et EAB. - Conclusion : Le SAP est une technique faisable et efficace dans le traitement de l'hémoptysie par érosion tumorale proximale de l'artère pulmonaire.
Configuration requise : Un logiciel capable de lire un fichier au format PDF
Bibliographie : Bibliogr. 62 réf.
Reproduit comme : La thèse papier est la seule version officielle