Les sociétés en guerre : 1911-1946

L'histoire des deux guerres mondiales a été profondément renouvelée depuis une vingtaine d'années. Les processus de décision des milieux dirigeants ont été décrits avec des outils d'analyse empruntés à d'autres disciplines et replacés dans l'histoire des représentations coll...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteurs principaux : Bartov Omer (Auteur), Becker Jean-Jacques (Auteur), Burrin Philippe (Auteur), Cabanes Bruno (Auteur), Horne John (Auteur), Husson Édouard (Auteur), Lindemann Thomas (Auteur), Prost Antoine (Auteur), V. Smith Léonard (Auteur), Werth Nicolas (Auteur)
Format : Livre
Langue : français
Titre complet : Les sociétés en guerre / Omer Bartov, Jean-Jacques Becker, Philippe Burrin, Bruno Cabanes, John Horne, Édouard Husson, Thomas Lindemann, Léonard V. Smith, Antoine Prost, Nicolas Werth : 1911-1946
Publié : Paris : Armand Colin , 2016
Collection : U
Titre de l'ensemble : U
Accès : Accès réservé à la communauté de l'Université de Nantes
Accès en ligne : Accéder à la ressource
Documents associés : Autre format: Les sociétés en guerre
Description
Résumé : L'histoire des deux guerres mondiales a été profondément renouvelée depuis une vingtaine d'années. Les processus de décision des milieux dirigeants ont été décrits avec des outils d'analyse empruntés à d'autres disciplines et replacés dans l'histoire des représentations collectives. L'histoire de la violence, des combats vus d'en bas , la question de l'émergence d'une culture de guerre , la mémoire des soldats ont permis de comprendre combien l'on pouvait prolonger des tendances qui naissent au cours de la Première Guerre mondiale jusqu'au second conflit déclenché deux décennies plus tard. Tout aussi cruciales, la confrontation entre les soldats et l'arrière comme l'étude des sorties de guerre ont fait comprendre que les pays européens ne vivent pas la même histoire dans l'entre-deux-guerres : les projets fascistes et totalitaires se glissent dans les fractures mémorielles ou matérielles, plus importantes au centre et à l'est de l'Europe qu'à l'ouest. La nouvelle guerre totale que fut la Seconde Guerre mondiale fit des civils des cibles au même titre que les combattants, processus qui prit une forme génocidaire
Notes : Titre provenant de l'écran d'accueil
Configuration requise : Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus
ISBN : 978-2-20024-263-3