Implication des lymphocytes T CD8+ à répertoire restreint dans la sclérose en plaques

La Sclérose En Plaques (SEP) est une maladie autoimmune démyélinisante du Système Nerveux Central (SNC), dans laquelle les lymphocytes T (LT) CD4+ semblent jouer un rôle majeur. L'implication des LT CD8+ a été mise en évidence plus récemment, grâce à de nombreux arguments génétiques, neuropatho...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteurs principaux : Salou Marion (Auteur), Laplaud David-Axel (Directeur de thèse), Nicot Arnaud (Directeur de thèse)
Collectivités auteurs : Université de Nantes 1962-2021 (Organisme de soutenance), Nantes Université Pôle Santé UFR Médecine et Techniques Médicales Nantes (Autre partenaire associé à la thèse), École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers (Ecole doctorale associée à la thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Implication des lymphocytes T CD8+ à répertoire restreint dans la sclérose en plaques / Marion Salou; sous la direction de David-Axel Laplaud, Arnaud Nicot
Publié : [S.l.] : [s.n.] , 2014
Accès en ligne : Accès Nantes Université
Accès direct depuis les campus, via le réseau ou le wifi eduroam, ou après connexion à l'accès nomade
Note de thèse : Reproduction de : Thèse de doctorat : Sciences de la vie et de la santé. Immunologie : Nantes : 2014
Sujets :
Documents associés : Reproduction de: Implication des lymphocytes T CD8+ à répertoire restreint dans la sclérose en plaques
LEADER 05779clm a2200529 4500
001 PPN185786006
003 http://www.sudoc.fr/185786006
005 20230207071400.0
029 |a FR  |b 2014NANT27VS 
100 |a 20150601d2014 k y0frey0103 ba 
101 0 |a fre  |d fre  |d eng  |2 639-2 
102 |a FR 
105 |a a v 000yy 
135 |a dr||||||||||| 
181 |6 z01  |c txt  |2 rdacontent 
181 1 |6 z01  |a i#  |b xxxe## 
182 |6 z01  |c c  |2 rdamedia 
182 1 |6 z01  |a b 
200 1 |a Implication des lymphocytes T CD8+ à répertoire restreint dans la sclérose en plaques  |f Marion Salou  |g sous la direction de David-Axel Laplaud, Arnaud Nicot 
210 |a [S.l.]  |c [s.n.]  |d 2014 
230 |a Données textuelles 
314 |a École doctorale 502 : Biologie-Santé (Nantes-Angers) 
320 |a Bibliogr. [420 réf.] 
325 1 |a La thèse papier est la seule version officielle 
328 0 |z Reproduction de  |b Thèse de doctorat  |c Sciences de la vie et de la santé. Immunologie  |e Nantes  |d 2014 
330 |a La Sclérose En Plaques (SEP) est une maladie autoimmune démyélinisante du Système Nerveux Central (SNC), dans laquelle les lymphocytes T (LT) CD4+ semblent jouer un rôle majeur. L'implication des LT CD8+ a été mise en évidence plus récemment, grâce à de nombreux arguments génétiques, neuropathologiques et immunologiques. Dans des lésions du SNC de patients, les LT CD8+ sont prédominants et ont une répartition oligoclonale, suggérant une infiltration ou une prolifération in situ de pendante d'un antigène. Pour savoir si ces cellules sont accessibles depuis le sang et/ou le liquide céphalorachidien (LCR), nous avons étudié le répertoire lymphocytaire T dans ces différents compartiments. Notre travail montre que le LCR et le sang peuvent être utilisés comme source de LT CD8+ oligoclonaux du SNC. De plus, dans le sang et le SNC, ces cellules présentent des caractéristiques suggérant leur implication dans la maladie. En parallèle, nous avons étudié une nouvelle sous-population de LT innés présentant un récepteur T semi-invariant, les cellules MAIT (Mucosal Associated Invariant T). Ces cellules, qui expriment les marqueurs de cellules productrices d'IL-17, sont importantes dans l'immunité antimicrobienne. Bien que dérégulées en périphérie chez les patients, elles ne semblent pas s'activer différemment des cellules des témoins. Elles sont présentes en faible quantité dans le SNC, en accord avec leur faible capacité de transmigration, et sont susceptibles d'y exercer un rôle non spécifique. En conclusion, ce travail a permis de mieux comprendre l'implication de sous-population de LT CD8+ dans la physiopathologie de la SEP. 
330 |a Multiple Sclerosis (MS) is an autoimmune disease of the Central Nervous System (CNS) in which CD4+ T lymphocytes are thought to play pivotal roles. More recently, numerous studies assessing neuropathological, genetic, and immunological parameters have highlighted the importance of CD8+ T cells in the physiopathology of the disease. These cells outnumber CD4+ T cells and have an oligoclonal repartition in the CNS lesions of MS patients, suggesting an antigen-driven infiltration or an in situ proliferation. To decipher whether these cells could be isolated from the blood or the cerebrospinal fluid (CSF), we compared the T cell repertoire in these three compartments. Our work shows that CSF and blood samples could be used as a source of clonally expanded CD8+ T cells found at the lesion sites. In the blood and in the CNS, these cells display characteristics suggesting their involvement in the disease. In parallel, we studied MAIT (Mucosal Associated Invariant T) cells, a subset of innate T lymphocytes with a semi-invariant T cell receptor. These cells express makers of IL-17 producing T cells and have been demonstrated to be important in the antimicrobial immunity. Despite their deregulated phenotype in the blood of MS patients, they display similar activation potential as MAIT cells from controls. They are present at a low frequency in the CNS, consistent with their low transmigration abilities. However, they are likely to exert a bystander role in situ. In conclusion, this work gives new insights into the implication of subsets of CD8+ T cells in the physiopathology of MS. 
337 |a Un logiciel capable de lire un fichier au format PDF 
455 | |0 185785352  |t Implication des lymphocytes T CD8+ à répertoire restreint dans la sclérose en plaques  |f Marion Salou  |c [S.l.]  |n [s.n.]  |d 2014  |p 1 vol. (184-[7] f.) 
541 | |a Implication of CD8+ T lymphocytes with a restricted repertoire in multiple sclerosis  |z eng 
606 |3 PPN027315010  |a Sclérose en plaques  |2 rameau 
606 |3 PPN027240975  |a Système nerveux central  |x Maladies  |2 rameau 
606 |3 PPN029596351  |a Lymphocytes T  |2 rameau 
606 |3 PPN040813398  |a Rapport CD4-CD8  |2 fmesh 
606 |3 PPN03459227X  |a Antigène CD8  |2 rameau 
608 |3 PPN027253139  |a Thèses et écrits académiques  |2 rameau 
686 |a 610  |2 TEF 
700 1 |3 PPN18577220X  |a Salou  |b Marion  |f 1986-  |4 070 
701 1 |3 PPN081874901  |a Laplaud  |b David-Axel  |f 1970-....  |4 727 
701 1 |3 PPN151159262  |a Nicot  |b Arnaud  |f 1977-....  |4 727 
711 0 2 |3 PPN026403447  |a Université de Nantes  |c 1962-2021  |4 295 
711 0 2 |3 PPN076954927  |a Nantes Université  |b Pôle Santé  |b UFR Médecine et Techniques Médicales  |c Nantes  |4 985 
711 0 2 |3 PPN132250160  |a École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers  |4 996 
801 3 |a FR  |b Abes  |c 20230206  |g AFNOR 
856 4 |q PDF  |s 10712 Ko  |u https://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show/show?id=e869cf43-0e5b-473b-a99c-81c495b4b59d  |2 Accès au texte intégral de la thèse 
930 |5 441092101:531336611  |b 441092101  |a 14 NANT 27-VS  |j g 
998 |a 724181