Géographie des mers et des océans

La 4e de couverture indique : "L'objet de cette géographie des océans et des mers est le grand large. Il est centré sur l'océan dont les littoraux ne sont que les périphéries industrieuses. Un océan que l'on a lentement découvert au cours de l'Histoire et qui fut et demeure...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Autres auteurs : Miossec Alain (Directeur de publication)
Format : Livre
Langue : français
Titre complet : Géographie des mers et des océans / sous la direction de Alain Miossec
Publié : Rennes : Presses universitaires de Rennes , DL 2014
Description matérielle : 1 vol. (494 p.-VIII p. de pl.)
Collection : Didact. Géographie
Sujets :
Mer
Description
Résumé : La 4e de couverture indique : "L'objet de cette géographie des océans et des mers est le grand large. Il est centré sur l'océan dont les littoraux ne sont que les périphéries industrieuses. Un océan que l'on a lentement découvert au cours de l'Histoire et qui fut et demeure un front pionnier pour les hommes. Un océan global qui est, aujourd'hui, l'un des coeurs de la mondialisation car, de fait, maritimisation et mondialisation forment un couple qui exalte le concept d'économie maritime. En quatre parties, cette géographie, rédigée par 18 auteurs, aborde successivement l'océan entre imaginaire et nature (3 chapitres), l'océan comme ressources (5 chapitres) et l'océan à travers les enjeux planétaires (3 chapitres) ; la quatrième partie est consacrée, à travers des monographies, à la diversité des océans et des mers qui ne sont, de fait, que les diverticules de l'océan mondial. En résumé, partant d'une vision mythique et souvent effrayante des espaces océaniques, l'ouvrage en expose les richesses, les contraintes, les espoirs, les drames également. Homme libre, toujours tu chériras la mer" disait Baudelaire, et ce vers célèbre exprime en quelques mots les espoirs de tous ceux qui partirent à la recherche d'une liberté qu'ils ne trouvaient plus là où ils vivaient. Les Amériques en sont, via l'Atlantique, le fruit douloureux parce que la liberté des uns fut aussi l'asservissement des autres et cela vaut pour d'autres océans et pour d'autres mers, chacun au fond singulier. Toute la richesse de la géographie en quelque sorte parce que "c'est bien par la mer qu'il faut commencer toute géographie" écrivit un jour Michelet."
Bibliographie : Notes bibliogr. Bibliogr. en fin de contribution
ISBN : 978-2-7535-3463-6