Cancer du sein triple négatif : ciblage du Syndecan-1 pour la radioimmunothérapie et l'immunoTEP

La première partie de ce travail avait pour objectif d'évaluer la toxicité et l'efficacité de la radioimmunothérapie (RIT) avec l'anticorps monoclonal humain B-B4 (anti-CD138) marqué à l'iode 131 dans un modèle de souris nude greffée avec une lignée humaine de cancer du sein trip...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Richard Caroline (Auteur)
Collectivités auteurs : Université de Nantes -- Unité de Formation et de Recherche de Médecine et des Techniques Médicales (Autre partenaire associé à la thèse), École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers (Ecole doctorale associée à la thèse), Université de Nantes (Organisme de soutenance)
Autres auteurs : Kraeber-Bodéré Françoise (Directeur de thèse), Davodeau François (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Cancer du sein triple négatif : ciblage du Syndecan-1 pour la radioimmunothérapie et l'immunoTEP / Caroline Richard Rousseau; sous la direction de Françoise Kraeber-Bodéré, François Davodeau
Publié : [S.l.] : [s.n.] , 2012
Description matérielle : 1 vol. (162-[19] f.)
Note de thèse : Thèse de doctorat : Médecine. Biologie, médecine et santé. Médecine nucléaire : Nantes : 2012
Sujets :
Documents associés : Reproduit comme: Cancer du sein triple négatif
Description
Résumé : La première partie de ce travail avait pour objectif d'évaluer la toxicité et l'efficacité de la radioimmunothérapie (RIT) avec l'anticorps monoclonal humain B-B4 (anti-CD138) marqué à l'iode 131 dans un modèle de souris nude greffée avec une lignée humaine de cancer du sein triple négatif MDA-MB-468. Malgré l'expression relativement faible du nombre de sites antigéniques CD138 par cellule (Bmax=1,19.104+-9,27.102), la fixation tumorale du 125I-B-B4 a atteint un maximum de 14% de l'activité injectée par gramme, 24h après l'injection. La toxicité avec le 131I-B-B4 a été hématologique. A la dose maximale tolérée déterminée à 22,2 MBq, 3 réponses partielles et 5 réponses complètes ont été obtenues chez les 8 souris traitées, avec une absence de reprise évolutive à 95 jours pour 3 d'entre elles. La RIT avec le 131I-B-B4 apparaît donc une alternative thérapeutique du cancer du sein triple négatif métastatique. La deuxième partie de ce travail avait pour objectif de comparer l'immuno-TEP (iTEP) avec le 124I-B-B4 à l'imagerie FDG et FLT et aux données de pharmacocinétique et de biodistribution obtenues avec le 124I-B-B4, afin de valider l'iTEP ciblant le CD138 dans le même modèle de cancer du sein triple négatif. Les données de pharmacocinétique obtenues à partir de l'imagerie ou de la biodistribution au 124I-B-B4 ont été concordantes. Les rapports Tumeur/Muscle en TEP FDG et TEP FLT ont été respectivement de 1,67+-0,24 et 5,28+-0,49, inférieurs à celui calculé pour l'iTEP (12,17+-0,62 à 96h). Ce travail confirme la faisabilité de l'approche d'iTEP avec le 124I-B-B4 pour les carcinomes mammaires triples négatifs, avec des intérêts potentiels diagnostiques et pré-thérapeutiques.
The objective of the first part of this research was to evaluate the toxicity and the efficiency of radioimmunotherapy (RIT) with a monoclonal human anti-body B-B4 (anti-CD138) labelled with iodine 131 in a nude mouse model grafted with a human line of triple-negative breast cancer MDA-MB-468. Despite the relatively low expression of the number of CD138 antigen sites per cell (Bmax=1,19.104+-9,27.102), the tumoral attachment of 125I-B-B4 reached a maximum of 14% of activity injected per gram, 24 hours after the injection. Toxicity with 131I-B-B4 was haematological. With the maximum tolerated dose determined to be 22.2 MBq, three partial and five complete responses were obtained on eight treated mice, with an absence of relapse at 95 days for three of them. RIT with 131I-B-B4 would therefore appear to be an alternative therapy for triple-negative metastatic breast cancer. The objective of the second part of this research was to compare the iPET with 124I-B-B4 with FDG and FLT imaging and with pharmacokinetic and biodistribution data obtained with 124I-B-B4, in order to validate iPET targeting CD138 in the same model of triple-negative breast cancer. The pharmacokinetic data obtained from imaging or biodistribution with 124l-B-B4 was concordant. Tumor/Muscle ratios in FDG PET and FLT PET were respectively 1.67+-0.24 and 5.28+-0.49, lower than that calculated for iPET (12.17+-0.62 at 96 hours). This research confirms the feasibility of the iPET approach with 124I-B-B4 for triple-negative mammary carcinomas with potential diagnostic and pre-therapeutic interests.
Variantes de titre : Triple Negative Breast Cancer: Syndecan-1 Targeting for Radioimmunotherapy and ImmunoPET
Bibliographie : Bibliogr. f. 137-161 [345 réf.]