Étude comparative des lésions athéromateuse

Malgré des caractéristiques démographiques et des facteurs de risque cardio-vasculaires similaires, les plaques carotidiennes et fémorales présentent des différences à la fois qualitatives et quantitatives. Sur le plan qualitatif : les plaques carotidiennes sont plus fréquemment de nature fibrolipid...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Herisson Fanny (Auteur)
Collectivités auteurs : Nantes Université Pôle Santé UFR Médecine et Techniques Médicales Nantes (Autre partenaire associé à la thèse), École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers (Ecole doctorale associée à la thèse), Université de Nantes 1962-2021 (Organisme de soutenance)
Autres auteurs : Krempf Michel (Directeur de thèse), Gouëffic Yann (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Étude comparative des lésions athéromateuse / Fanny Herisson; sous la direction de Michel Krempf, Yann Goueffic
Publié : [S.l.] : [s.n.] , 2011
Description matérielle : 1 vol. (126 f.)
Note de thèse : Thèse de doctorat : Médecine : Nantes : 2011
Sujets :
Description
Résumé : Malgré des caractéristiques démographiques et des facteurs de risque cardio-vasculaires similaires, les plaques carotidiennes et fémorales présentent des différences à la fois qualitatives et quantitatives. Sur le plan qualitatif : les plaques carotidiennes sont plus fréquemment de nature fibrolipidique et les plaques fémorales de nature fibrocalcique. Sur le plan quantitatif, les analyses biochimiques des teneurs en cholestérol et en calcium corroborent ces résultats. L'ostéoprotégérine, une protéine intervenant dans la régulation du remodelage osseux et connue comme marqueur du risque vasculaire, est aussi différemment exprimée en fonction du territoire artériel. Pour une même catégorie de plaques, le caractère symptomatique ou non des lésions carotidiennes a permis de mettre à nouveau en évidence des spécificités morphologiques. En effet, les plaques symptomatiques sont plus inflammatoires, présentent plus fréquemment des hémorragies intra plaques ainsi qu'une chape fibreuse fine. Nous montrons par ailleurs pour la première fois dans ce travail que la présence d'une métaplasie ostéoïde est associée au caractère asymptomatique des plaques carotidiennes. Au total, ces constatations histologiques et biochimiques illustrent la complexité des processus mis en jeu et ouvrent des perspectives concernant non seulement la physiopathologie de l'athérosclérose, mais aussi concernant les options thérapeutiques, qui pourraient être alors adaptées aux spécificités des plaques en fonction du site lésionnel.
Despite similar demographic and cardiovascular risk factors, carotid and femoral plaques display different morphologies in our groups of patients. Histological data more frequently show fibrous cap atheroma in carotid arteries and fibrocalcific plaques in femoral arteries. Morphological analyses show a high prevalence of osteoid metaplasia in femoral arteries compared to carotid arteries. Biochemical analyses are consistent with histological data, showing higher calcium and lesser cholesterol concentrations in femoral than in carotid plaques. Osteoprotegerin, a protein involved in bone metabolism and known as a vascular risk biomarker, is also differently expressed in carotid and femoral arteries. Comparing symptomatic and asymptomatic carotid stenosis, we demonstrate that symptomatic plaques display more often inflammation, intraplaque haemorrhage and thin fibrous cap atheroma. Osteoid metaplasia is also identified for the first time as a hallmark of asymptomatic carotid artery stenosis in this study. Finally, these observations enhance the complexity of atherosclerotic process and open new perspectives regarding atheroma physiopathology and therapeutic options that could be adapted to the specific plaque features according to the artery involved.
Variantes de titre : A comparative study of atherosclerotic plaques
Bibliographie : Bibliogr. f. 113-126 [105 réf.]