Optimiser l utilisation des biothérapies dans la polyarthrite rhumatoïde vers une médecine personnalisée

La Polyarthrite Rhumatoïde (PR) est le rhumatisme inflammatoire chronique le plus fréquent, pouvant engendrer un handicap fonctionnel important, venant affecter la qualité de vie du patient. Une prise en charge thérapeutique précoce et un suivi régulier sont recommandés, afin de limiter la survenue...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Delville Claire (Auteur)
Collectivité auteur : Université de Nantes -- Unité de Formation et de Recherche de Sciences Pharmaceutiques et Biologiques (Organisme de soutenance)
Autres auteurs : Bobin-Dubigeon Christine (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Optimiser l utilisation des biothérapies dans la polyarthrite rhumatoïde vers une médecine personnalisée / Claire Delville; sous la direction de Christine Bobin-Dubigeon
Publié : [S.l.] : [s.n.] , 2011
Description matérielle : 1 vol. (127 f.)
Note de thèse : Thèse d'exercice : Pharmacie : Nantes : 2011
Sujets :
Documents associés : Reproduit comme: Optimiser l utilisation des biothérapies dans la polyarthrite rhumatoïde vers une médecine personnalisée
Description
Résumé : La Polyarthrite Rhumatoïde (PR) est le rhumatisme inflammatoire chronique le plus fréquent, pouvant engendrer un handicap fonctionnel important, venant affecter la qualité de vie du patient. Une prise en charge thérapeutique précoce et un suivi régulier sont recommandés, afin de limiter la survenue des lésions articulaires qui sont irréversibles. Les années 2000 ont clairement révolutionné la prise en charge de la PR en donnant naissance à une nouvelle classe thérapeutique : les biothérapies. Ces nouveaux outils biologiques de pointe, fondés sur l'utilisation de molécules, de cellules, ou de tissus issus du vivant ont permis l'identification de cibles thérapeutiques très spécifiques pour pouvoir agir au cœur de la maladie. On ne peut malheureusement pas encore prédire la réponse du patient au traitement, c'est pourquoi la Recherche s'attèle aujourd'hui à l'étude des facteurs génétiques, biologiques ou environnementaux, susceptibles de prédire une bonne ou une mauvaise réponse à chaque biothérapie. Grâce à l'identification de ces facteurs prédictifs de réponse, le patient pourra bénéficier d'un traitement personnalisé, évitant ainsi la succession de thérapies conséquentes et onéreuses, aux effets délétères importants. Les travaux de recherche doivent encore s'approfondir, favorisés par de nouvelles approches biologiques et génétiques, pour qu'à terme, on puisse mettre en place un véritable rationnel derrière l'instauration d'un traitement patient-dépendant dans la prise en charge de la PR.
Bibliographie : Bibliogr. f. 104-109 [83 réf.]