Vrai et faux dans la Grande Guerre

Rumeurs, légendes, propagande et témoignages de l expérience de guerre : tous ces phénomènes montrent qu un nouveau régime de vérité se mit progressivement en place pendant la Première Guerre mondiale. Devenus invérifiables souvent pour les raisons matérielles nées du conflit, au moment même où les...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Autres auteurs : Rasmussen Anne (Directeur de publication), Prochasson Christophe (Directeur de publication)
Format : Livre
Langue : français
Titre complet : Vrai et faux dans la Grande Guerre / fsous la direction de Christophe Prochasson et Anne Rasmussen
Publié : Paris : La Découverte , 2012
Collection : L' Espace de l'histoire
Accès : Accès réservé à la communauté de l'Université de Nantes
Accès en ligne : Accéder à la ressource
Contient : Pages de début
Introduction. La guerre incertaine
1. Dans l'œil de la censure : voir ou ne pas voir la guerre
2. Ce que dit le contrôle postal
3. Propagande et vérité dans la Grande Guerre
4. La photographie et la guerre : un miroir du vrai ?
5. Vrai comme au cinéma
6. La Grande Guerre imaginée des officiers français
7. La fleur au fusil : retour sur un mythe
8. Lumières suspectes sur ciel obscur
9. Du vrai et du faux sur la Grande Guerre bactériologique
10. Discours médical et simulation
11. La vérité troublée
12. La guerre des gaz, entre tragédie, rumeur, mémoire et oubli
13. Le récit du témoin
14. Témoignages et expériences
15. Rumeurs et témoignages
Pages de fin
Sujets :
Documents associés : Autre format: Vrai et faux dans la Grande guerre
Description
Résumé : Rumeurs, légendes, propagande et témoignages de l expérience de guerre : tous ces phénomènes montrent qu un nouveau régime de vérité se mit progressivement en place pendant la Première Guerre mondiale. Devenus invérifiables souvent pour les raisons matérielles nées du conflit, au moment même où les sociétés belligérantes étaient en proie à un doute général, les faits devinrent plus difficiles à établir. L État favorisa cette incertitude en installant son propre système d information : censure et bourrage de crâne alimentèrent nombre de commentaires contemporains. Mais il ne fut pas le seul responsable. Combattants sur le front, civils à l arrière, livrèrent aussi des vérités participant d une culture de guerre nécessaire à la mobilisation des populations. Contribution à cette histoire, cet ouvrage collectif propose une relecture de la Première Guerre mondiale, à la lumière des catégories de vrai et de faux , ébranlées par l état de guerre. Les auteurs montrent aussi que le nouveau mode d établissement de la vérité se poursuivit après guerre : les controverses autour du bon ou du mauvais témoignage rejoignirent les polémiques politiques lancées par les pacifistes ; les États, pour leur part, s affrontèrent sur les responsabilités de la guerre autour d une querelle sur des faits toujours difficiles à étayer. De l incertitude vécue durant les hostilités aux mémoires contestées par la suite, le négationnisme historique sut se nourrir de ce brouillage entre le vrai et le faux , après la Seconde Guerre mondiale, aux fins de fragiliser la réalité de l extermination nazie. L ouvrage montre enfin que l analyse de la Grande Guerre peut être un modèle utile à l'analyse des grands conflits, jusqu'aux plus contemporains, y compris la guerre d Irak en 2003, qui se comprendra peut-être mieux
Notes : Notice rédigée d'après la consultation, 2015-10-21
L'impression du document génère 360 p.
Titre provenant de la page de titre du document numérisé
Historique des publications : Reproduction numérique de l'édition de Paris : Éditions la Découverte, 2004. EAN 9782707142115
Configuration requise : Nécessite un navigateur internet et un lecteur de fichier PDF
Bibliographie : Notes bibliogr. Index
ISBN : 978-2-7071-5559-7
Type de ressource électronique : Document disponible aux formats html et PDF