La recherche de la mutation KRAS apporte-t-elle une information fiable pour décider des options thérapeutiques chez les patients ayant un cancer colorectal métastatique ?

Contexte : La mutation de KRAS dans les cancers colorectaux (CCR) est un facteur prédictif de mauvaise réponse au traitement par les anti-EGFR. Cependant, tous les patients exempts de cette mutation ne répondent pas au traitement, et certains patients ayant une mutation KRAS peuvent y répondre. Hypo...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Jamet Philippe (Auteur)
Collectivité auteur : Nantes Université Pôle Santé UFR Médecine et Techniques Médicales Nantes (Organisme de soutenance)
Autres auteurs : Matysiak-Budnik Tamara (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : La recherche de la mutation KRAS apporte-t-elle une information fiable pour décider des options thérapeutiques chez les patients ayant un cancer colorectal métastatique ? / Philippe Jamet; sous la direction de Tamara Matysiak-Budnik
Publié : [S.l.] : [s.n.] , 2010
Accès en ligne : Accès Nantes Université
Accès direct depuis les campus, via le réseau ou le wifi eduroam, ou après connexion à l'accès nomade
Note de thèse : Reproduction de : Thèse d'exercice : Médecine. Gastroentérologie et Hépatologie : Nantes : 2010
Sujets :
Documents associés : Reproduction de: La recherche de la mutation KRAS apporte-t-elle une information fiable pour décider des options thérapeutiques chez les patients ayant un cancer colorectal métastatique ?
Description
Résumé : Contexte : La mutation de KRAS dans les cancers colorectaux (CCR) est un facteur prédictif de mauvaise réponse au traitement par les anti-EGFR. Cependant, tous les patients exempts de cette mutation ne répondent pas au traitement, et certains patients ayant une mutation KRAS peuvent y répondre. Hypothèse : Une hétérogénéité de statut KRAS entre tumeur primitive et métastases pourrait en partie expliquer l'absence de réponse au traitement. Objectif de l'étude : Comparer le statut KRAS entre les tumeurs primitives et les métastases et étudier la relation entre une hétérogénéité de statut KRAS et la réponse au traitement. Méthodes : Chez les 18 patients ayant un CCR métastatique inclus dans cette étude rétrospective, 21 tumeurs primitives, 28 métastases et 1 récidive locale ont été recueillies. Le statut mutationnel KRAS au niveau des tumeurs primitives et des métastases a été analysé par séquençage direct. Chez les patients traités par anti-EGFR, la réponse au traitement a été comparée à l hétérogénéité du statut KRAS. Résultats : Chez 12 patients (66,7%), le statut KRAS était concordant entre la tumeur primitive et les métastases, alors qu'il était discordant chez 5 autres patients (27.8%). Une hétérogénéité intratumorale au sein d'une métastase a été trouvée sur les 6 analysées. Parmi les 13 patients traités par anti-EGFR, 10 (77%) n'ont pas répondu au traitement : 4 d'entre eux avaient un statut concordant entre tumeur primitive et métastases, 5 avaient un statut discordant, et le dernier était inclassable. Les 3 patients (23%) qui ont répondu au traitement (réponse partielle) avaient un statut concordant de KRAS entre les métastases et la tumeur primitive. Conclusion : L'hétérogénéité de statut KRAS entre tumeurs primitives et métastases pourrait expliquer en partie la résistance au traitement par anti-EGFR. La recherche de la mutation KRAS devrait être réalisée sur toutes les cibles tumorales accessibles.
Bibliographie : Bibliogr.