Résultats à moyen terme du traitement des anévrismes de l aorte abdominale sous rénale par endoprothèse au C.H.U. de Nantes

But de l étude : Evaluation des résultats à court et à moyen terme du traitement par endoprothèse des anévrismes de l aorte abdominale (AAA) sous-rénale en terme de morbi-mortalité. Identification des facteurs déterminant ces résultats, notamment pour les endofuites et pour l évolution du collet aor...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Pintoux David (Auteur)
Collectivité auteur : Nantes Université Pôle Santé UFR Médecine et Techniques Médicales Nantes (Organisme de soutenance)
Autres auteurs : Chaillou Philippe (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Résultats à moyen terme du traitement des anévrismes de l aorte abdominale sous rénale par endoprothèse au C.H.U. de Nantes / David Pintoux; sous la direction de Philippe Chaillou
Publié : [S.l.] : [s.n.] , 2006
Accès en ligne : Accès Nantes Université
Accès direct depuis les campus, via le réseau ou le wifi eduroam, ou après connexion à l'accès nomade
Note de thèse : Thèse d exercice : Médecine. Médecine générale : Université de Nantes : 2006
Sujets :
Documents associés : Reproduction de: Résultats à moyen terme du traitement des anévrismes de l aorte abdominale sous rénale par endoprothèse au C.H.U. de Nantes
LEADER 04355clm a2200325 4500
001 PPN111318890
003 http://www.sudoc.fr/111318890
005 20230207062600.0
035 |a (OCoLC)1247726809 
100 |a 20061213d2006 k y0frey0103 ba 
101 0 |a fre  |d fre  |2 639-2 
102 |a FR 
105 |a a v ||||| 
135 |a vr||||||a|c|| 
200 1 |a Résultats à moyen terme du traitement des anévrismes de l aorte abdominale sous rénale par endoprothèse au C.H.U. de Nantes  |b Ressource électronique  |f David Pintoux  |g sous la direction de Philippe Chaillou 
210 |a [S.l.]  |c [s.n.]  |d 2006 
230 |a Données textuelles 
320 |a Bibliogr. 
325 1 |a La thèse papier est la seule version officielle 
328 0 |b Thèse d exercice  |c Médecine. Médecine générale  |e Université de Nantes  |d 2006 
330 |a But de l étude : Evaluation des résultats à court et à moyen terme du traitement par endoprothèse des anévrismes de l aorte abdominale (AAA) sous-rénale en terme de morbi-mortalité. Identification des facteurs déterminant ces résultats, notamment pour les endofuites et pour l évolution du collet aortique proximal. Méthode : Etude prospective et mono-centrique de 156 patients traités d un AAA par technique endovasculaire entre avril 1999 et Décembre 2005. Il s agissait de 4 femmes et de 152 hommes pour un âge moyen de 73 +- 8,6 ans. Les scanners abdomino-pelviens de contrôle étaient systématiquement réalisés au cours du premier mois post-opératoire, à 6 mois, 1 ans, puis annuellement. Résultats : En per-opératoire, nous avons rencontré 4 échecs de pose (2,6%), 4 ruptures d artère iliaque externe (2,6%) et aucun décès. Les endoprothèses implantées étaient majoritairement des Talent (74%). Les facteurs prédictifs de mortalité péri-opératoire (2,6%) étaient l obésité (p = 0.006), les échecs de pose (p = 0.005) et le temps d intervention (p = 0.02). Le suivi moyen de cette série était de 30 +- 21,2 mois. La survie à moyen terme (89 +- 3% à 1 an ; 84 +- 4% à 3 ans) était influencée par le statut respiratoire des patients en pré-opératoire (p = 0.016) et par la présence d un rétrécissement aortique serré (p = 0.015). A moyen terme, les taux de rupture (0,6%) et de conversions chirurgicales (3,9 %) étaient faibles, mais ces dernières étaient associées à un mauvais pronostic (33% de décès). L indemnité d intervention secondaire passait de 92 +- 2% à 1 an, à 60 +- 18% à 5,5 ans. La pathologie thrombo-embolique (9,6%) représentait la plus grande cause de réinterventions précoces. A distance, les endofuites de type I et III (9,9%) étaient associées à l augmentation (>= 5 mm) du sac anévrismal et représentaient la principale cause d interventions secondaires. La présence d une endofuite de type II isolée (18,4%) était significativement augmentée chez les patients sous Anti-Vitamine K en post-opératoire (p = 0.024). Enfin, le diamètre du collet aortique immédiatement sous-rénal augmentait de manière significative au cours du suivi. Les deux facteurs prédictif de cette dilatation (>= 3 mm) étaient le surdimensionnement de l endoprothèse > 20% (p = 0.04) et le diamètre maximal de l anévrisme en pré-opératoire (p = 0.0016). Conclusion : Ces résultats sont comparables à ceux de la littérature. Le bénéfice de ce traitement pourrait être amélioré par la prise en compte de certains facteurs de risque retrouvés dans cette étude. Le résultat à long terme des études randomisées est indispensable pour l évaluation exacte de ce traitement. 
455 | |0 111318599  |t Résultats à moyen terme du traitement des anévrismes de l aorte abdominale sous rénale par endoprothèse au C.H.U. de Nantes  |f David Pintoux  |c [S.l.]  |n [s.n.]  |d 2006  |p 1 vol. (84 f.) 
608 |3 PPN027253139  |a Thèses et écrits académiques  |2 rameau 
700 1 |3 PPN111318440  |a Pintoux  |b David  |f 1976-  |4 070 
702 1 |3 PPN11131836X  |a Chaillou  |b Philippe  |4 727 
712 0 2 |3 PPN076954927  |a Nantes Université  |b Pôle Santé  |b UFR Médecine et Techniques Médicales  |c Nantes  |4 295 
801 3 |a FR  |b Abes  |c 20230206  |g AFNOR 
856 4 |u https://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show/show?id=d364b276-9900-488c-bf59-f1820f802d37  |2 Accès au texte intégral 
930 |5 441092101:296012491  |b 441092101  |a 06 NANT 133M  |j g 
998 |a 487448