Contribution à l'étude de la tolérance en allotransplantation

L'allotransplantation, qui s'est considérablement développée au cours des dernières décennies, implique l'administration d'immunosuppresseurs au long cours, source de nombreuses complications. L'obtention d'une tolérance spécifique permettrait de réduire ces risques et...

Full description

Saved in:
Bibliographic Details
Main Author : Roussey-Kesler Gwenaëlle (Auteur)
Corporate Authors : Université de Nantes Unité de Formation et de Recherche de Médecine et des Techniques Médicales (Autre partenaire associé à la thèse), École doctorale chimie biologie Nantes (Ecole doctorale associée à la thèse), Université de Nantes 1962-2021 (Organisme de soutenance)
Other Authors : Soulillou Jean-Paul (Directeur de thèse)
Format : Thesis
Language : français
Title statement : Contribution à l'étude de la tolérance en allotransplantation / Gwenaëlle Roussey-Kesler; sous la direction de Jean-Paul Soulillou
Published : [S.l.] : [s.n.] , 2005
Physical Description : 1 vol. (203 f.)
Note de thèse : Thèse doctorat : Médecine. Immunologie : Université de Nantes : 2005
Availability : Publication autorisée par le jury
Subjects :
Related Items : Has reproduction: Contribution à l'étude de la tolérance en allotransplantation
Description
Summary : L'allotransplantation, qui s'est considérablement développée au cours des dernières décennies, implique l'administration d'immunosuppresseurs au long cours, source de nombreuses complications. L'obtention d'une tolérance spécifique permettrait de réduire ces risques et améliorerait la qualité et la durée de vie des patients transplantés. Cette thèse, en deux parties, aborde la tolérance en allotransplantation. Tout d'abord, la déplétion des greffons en cellules dendritiques du donneur, principales responsables de l'alloreconnaissance directe, est analysée dans un modèle animal d'allogreffe où leur présence est indispensable à l'induction de tolérance. Nous avons ensuite étudié les caractéristiques cliniques de quelques patients greffés rénaux présentant une tolérance opérationnelle, ainsi que leur réponse à une stimulation immune connue (la vaccination anti-grippale), afin de préciser si leur statut immunologique correspond à une immunodépression globale ou une tolérance spécifique.
Allotransplantation has notably been developed during last decades but implies immunosuppressive treatment, leading to many complications. Specific tolerance could reduce these risks and allow a better survival in transplanted patients. This thesis is composed of two parts dealing with tolerance in allotransplantation. In the first part, graft donor dendritic cell (major source of direct allorecognition) depletion was analysed in an animal allograft model where they are necessary to tolerance induction. Secondly, we studied clinical characteristics of few operational tolerant kidney recipients and their response to a known stimulation (influenza vaccination) to determine if their immunological status corresponds to a global immunodeficiency or to a specific tolerance.
Variantes de titre : Contribution to tolerance study in allotransplantation
Bibliography : Bibliogr. 172-203 f. [320 réf.]