Phénotypes et fonctions des sous-populations de cellules dendritiques chez le rat

Les DC (cellules dendritiques) sont des leucocytes qui jouent un rôle central dans le contrôle de la réponse immune. Notre équipe a montré dans un modèle de greffe cardiaque chez le rat que les DC du greffon pouvaient être responsables de la tolérance. Chez le rat, notre équipe a également mis en év...

Description complète

Enregistré dans:
Détails bibliographiques
Auteur principal : Voisine Cécile (Auteur)
Collectivités auteurs : Université de Nantes 1962-2021 (Organisme de soutenance), École doctorale chimie biologie Nantes (Organisme de soutenance)
Autres auteurs : Josien Régis (Directeur de thèse)
Format : Thèse ou mémoire
Langue : français
Titre complet : Phénotypes et fonctions des sous-populations de cellules dendritiques chez le rat / Cécile Voisine; sous la dir. de Régis Josien
Publié : [S.l.] : [s.n.] , 2003
Description matérielle : 249 f.
Accès en ligne : Accès Nantes Université
Accès direct depuis les campus, via le réseau ou le wifi eduroam, ou après connexion à l'accès nomade
Note de thèse : Thèse doctorat : Médecine. Immunologie : Université de Nantes : 2003
Disponibilité : Publication autorisée par le jury
Sujets :
Description
Résumé : Les DC (cellules dendritiques) sont des leucocytes qui jouent un rôle central dans le contrôle de la réponse immune. Notre équipe a montré dans un modèle de greffe cardiaque chez le rat que les DC du greffon pouvaient être responsables de la tolérance. Chez le rat, notre équipe a également mis en évidence que les DC spléniques cultivées étaient cytotoxiques contre des cellules tumorales. Les buts de cette étude ont été d'identifier et de caractériser les sous-populations de DC fraîches chez le rat et d'analyser les mécanismes et les rôles in vivo de la fonction cytotoxique des DC, ce qui constitue une première étape dans l'étude du rôle des DC dans l'induction de la tolérance. Nous avons mis en évidence plusieurs sous-populations de DC OX62+ dans la rate et les ganglions, définies par l'expression du CD4. L'activité cytotoxique des DC est restreinte à la population CD4- et son mécanisme reste inconnu. Bien que non cytotoxique, nous avons également mis en évidence, dans la cavité péritonéale, une population de cellules aux caractéristiques de DC dans un modèle de vaccination anti-tumorale chez le rat. Les populations de DC spléniques CD4+ et CD4- possèdent un phénotype et des fonctions différents. Les DC CD4- sont les principales productrices d'IL-12, induisent une réponse lymphocytaire Th1 mais stimulent faiblement les cellules TCD8. Les DC CD4+ sont des stimulatrices puissantes de la prolifération des cellules T et induisent une réponse lymphocytaire Th1/Th2. Ces cellules expriment de grandes quantités des TLR 7, 8 et 9, cependant elles ne correspondent pas aux DC plasmacytoïdes (pDC). Ces dernières, que nous avons identifiées dans la rate, expriment le CD4 mais sont CD11b- et OX62-. Les pDC de rat se caractérisent, comme dans les autres espèces, par une forte production d'IFN? en réponse à une stimulation virale et par l'expression des TLR 7 et 9. Ces DC sont également capables de produire de l'IL-12 et induisent une réponse Th1 des cellules T CD4. Ces populations de DC pourraient avoir de multiples rôles notamment dans la tolérance et dans l'immunité anti-tumorale et permettent de faire un parallèle avec les populations de DC des autres espèces.
Dendritic cells (DC) are leukocytes that play a central role in the control of the immune response. Our team showed, in a rat heart transplantation model, that DC in the graft could be responsible for tolerance. We also demonstrated that cultured rat splenic DC were cytotoxic against tumor cells. The aim of this work was to identify and characterize fresh DC subsets in the rat and to analyze the mechanisms and roles of their cytotoxic function in vivo, which would represent a first step in the comprehension of the role of DC in the induction of tolerance. We showed the existence of different subsets of OX62+ DC in the spleen and lymph nodes, based on their expression of CD4. The cytotoxic activity was restricted to the CD4- DC subset and its mechanism remains unknown. Although they are not cytotoxic, we demonstrated the presence of a cell subset in the peritoneal cavity that displayed DC characteristics in a rat model of anti-tumoral vaccination. Splenic CD4+ and CD4- DC subsets have distinct phenotypes and functions. The CD4- DC are the main producers of IL-12 and induce a Th1 lymphocyte response, but are a poor stimulators of CD8 T cells. The CD4+ DC are powerful stimulators of T cell proliferation and induce a Th1/Th2 lymphocyte response. These cells express large amounts of TLR 7, 8 and 9, however they are not equivalent to the plasmacytoid DC (pDC), which we have identified in the spleen. Plasmacytoid DC express CD4 but are CD11b- and OX62-. Rat pDC are characterized, as in other species, by their strong production of IFN? in response to viral stimulation and by the expression of TLR7 and 9. These DC can also produce IL12 and induce a Th1 response in CD4 T cells. These DC subsets could play multiples roles, especially in tolerance and in anti-tumoral immunity, and could enable parallels to be made with the DC subsets of other species.
Bibliographie : Bibliogr. f. 226-249