Xun Zi

Xun Zi ou Siun Tseu () est un penseur chinois confucéen, originaire du royaume de Zhao et ayant vécu tout à la fin de la période des Royaumes combattants, au

Xun Zi a vu dans son enfance des guerres incessantes avec leurs séquelles de cruautés, de félonies et de misère. Ces maux le persuadent sans peine que les hommes ne possèdent pas ces quatre rudiments de vertu (compassion, vergogne, modestie, sens du juste) que discernait en eux Mencius.

Membre de l'Académie Jixia, grand foyer culturel et point de ralliement des grands penseurs de l'époque, puis haut magistrat du royaume méridional de Chu, Xun Zi élabore une pensée réaliste, tournée vers l'action et « rationaliste ». Il est le penseur de référence de la branche dite « réaliste » du confucianisme, la branche opposée étant celle de Mencius. Il la défend vigoureusement, face aux écoles de pensées concurrentes, dans un livre du même nom, le ''Xunzi'' (荀子), divisé en 32 chapitres portant chacun sur un thème précis, et qui fut le premier écrit chinois à proposer un discours construit et argumenté.

De même, ce qui l'importe est la pratique de la justice, la manifestation de l’humanité et les rites. Ainsi, Xun Zi accorde de l’importance à l’étiquette, mais dans un contexte de formation d’une société, s’est introduite une discipline du désir à valeur éducative incluant des fêtes religieuses et des danses.

Il eut notamment pour élèves les penseurs légistes Han Fei Zi et Li Si. Informations fournies par Wikipedia
Résultat(s) 1 - 3 résultats de 3 pour la requête 'Xunzi', Temps de recherche: 0,11s Affiner les résultats
  1. 1
    par Xunzi
    Cerf 1987
    Livre
  2. 2
    par Xunzi
    Oxford university press 1971
    Livre
  3. 3
    Livre

Vous cherchez un article par son titre ?

Consultez notre mode d'emploi des ressources numériques pour savoir comment le trouver.